Nos Catégories

Carrosserie : la préparation du support avant peinture

Règles d'or de la préparation du support avant peinture

Les peintres en carrosserie, et même ceux du bâtiment, le savent bien: Le secret d'une peinture réussie, c'est la préparation du support. En effet, même si peindre 2 couches de peinture se fait en moins de 5 minutes, c'est 10 fois plus de temps qui aura été passé à préparer la carrosserie.
Suivre ces quelques règles vous éviteront bien des soucis !


La préparation du support est la base des règles de l'art de la peinture:

1/ Éviter les réaction et défauts de peinture en carrosserie

Si l'on peint sur un support qui n'est pas "sain", cela va créer un défaut visible (point, bullage, ..) , ou un défaut d'accroche, ou même un "refus" : Afin d'éviter toutes surprises, on ne doit pas peindre ou apprêter sur :
  • surface poussiérieuse ou sale
  • une surface où il y a présence d'humidité, ou de résidûs gras (traces de doigts par exemple), ou de colle, ou de silicones
  • présence de rouille, ou fonds non stables.

Le fond doit donc être séché, dégraissé à l'aide d'un dégraissant, et dépoussiéré à l'aide de tampons collants.

2 / Les primaires et apprêts:

Tout d'abord identifier et apprécier le support :

Le support est déjà peint ?
> Dans ce cas, un ponçage est obligatoire pour créer l'accroche. Il se fait à sec ou à l'eau*, avec le grain recommandé sur la fiche technique de la peinture que l'on va appliquer. A la main sur surfaces courbes, à la calle à poncer sur les surfaces planes.

Pour le ponçage des zone difficiles, on pourra utiliser une éponge de ponçage
ponçage à leau.JPG
* Le ponçage à l'eau permet un meilleur ponçage sans échauffement ni encrassement

Attention: on devra s'assurer que cet ancien fond peint est de bonne qualité, qui ne s'écaille pas, et qu'il est compatible avec la peinture qu'on va appliquer au dessus. En cas de doute, gratter, poncer et appliquer un apprêt.


Est ce que le support est brut / nu* ?
un support brut est un matériau nu, par exemple, une carrosserie décapée ou poncée jusqu'à la base: la tôle en métal
En général, tous les matériaux bruts ne doivent pas être peints sans avoir au préalable été apprêtés.
> le verre, le béton, le fer, l'aluminium, le chrome, le verre, les plastiques

Garantir une bonne accroche avec un primaire d'adhésion :

Quel est le type de métal , le type de plastique , ou de matériau ?

Il est important d'appliquer un primaire d'adhésion qui correspond au matériau, afin de s'assurer que la peinture ne va pas se décoller au bout d'un mois !

On ne peut pas utiliser un primaire anti corrosion pour fer et acier, sur de l'aluminium ou un autre métal non ferreux.

L'application d'un primaire ne garantit pas à lui seul que la peinture va accrocher !

par exemple, si on applique un primaire d'adhésion pour plastique sur le plastique sans avoir en plus fait une préparation, l'accroche sera proche de 0.

Sur les plastiques, on doit procéder à diverses phases de préparation (flammable, ponçage à l'éponge, supprimer l'electricité statique, dégraisser), sur les métaux on doit désoxyder (enlever la rouille par ponçage) et dégraisser, sur les métaux non ferreux ou même le béton, on doit parfois dérocher avec une solution acide



Le fond doit être lisse et parfait, et exempt d'imperfection.

Sur les fonds peints en bon état, un ponçage léger avec un abrasif au grain fin (P800) suffit.
Sur les fonds rayés, ou abîmés, on devra reboucher avec un mastic et surfacer les défauts fins avec un apprêt (filler ou primaire garnissant surfaçeur en français), puis poncer au papier abrasif (P320 ou 400)

Vérification :
- à l'oeil, pour vérifier la présence d'éventuels défaut
- avec la main nue, pour sentir si la surface présente une imperfection


Le dégraissage :
Utiliser un dégraissant supprime les résidus de colle, ou de traces invisibles grasses. On doit le faire avec un chiffon imbibé, et on doit immédiatement retirer ce dégraissant avec un autre chiffon sec, avant que celui ci ne s'évapore, car il contamine la surface.

Juste avant peinture :

La surface est parfaite et propre, apprêtée, poncée...
L'ultime étape avant de se lancer dans la peinture de la carrosserie est un dernier dépoussiérage à l'aide d'un tampon collant, sans appuyer, et un peu d'air sous pression.

Accesoires :
La malette de ponçage 


Le kit de préparation 


Menu

Top