Nos Catégories

Vernis phosphorescentLes vernis photo-luminescents

Un vernis phosphorescent est un vernis qui brille la nuit et cela fait partie d'une famille de produits très particuliers que l'on nomme les vernis à effets spéciaux. Ces vernis phosphorescents sont donc lumineux dans l'obscurité et ils doivent ses aptitudes extraordinaires aux pigments qu'ils contiennent, des pigments à base de terres rares, composés d'Aluminium, de Bore, de Strontium et d'Europium. Spécifions de suite que la différence entre un vernis et une peinture ne tient pas du tout à son degré de transparence, mais surtout à sa brillance et à sa qualité de finition protectrice. En effet, ce type de produit photo-luminescent est invariablement accompagné des même propriétés, c'est-à-dire qu'il est à 50% transparent, qu'il possède une couleur légère, parfois verdâtre, jaunâtre ou beige. On n'obtiendra pas, avec la version en « vernis », un effet plus transparent et invisible (le jour) que pourra nous offrir la version « peinture » classique.

Quelle efficacité pour les vernis phosphorescents ?

L'intensité de la luminosité émise, dépend de la présence des pigments, ces micro-cristaux capable de réagir et d'absorber l'énergie des rayons lumineux. Donc logiquement, plus on va appliquer de produit et d'épaisseur, au moyen de couches répétées, plus on va s'assurer d'une photoluminescence efficace, grâce à une présence plus importante de pigments au mètre carré. En conséquence, qu'il s'agisse d'une peinture, d'un vernis ou d'une encre, plus on a d'efficacité avec les pigments, plus on va perdre en transparence. Le résultat, c'est l'apparition d'un voile un peu verdâtre semi-opaque qui va petit à petit occulter l'aspect et la couleur de la couche de fond. Dans tous les cas, il est nécessaire de rappeler qu'un vernis phosphorescent devrait être appliqué sur un fond blanc, quel qu'il soit, et pas un fond ou une matière grise, jaune, du bois ou du béton. Dès lors qu'on ne respecte pas cette règle du fond blanc, on s'expose inévitablement à perdre une grande partie de l'effet phosphorescent.

Vernis phosphorescentQuelques termes techniques autour de ce sujet

La rémanence, c'est le temps d'efficacité après le moment de la charge. L'excitation : c'est la charge, l'élément extérieur qui va faire réagir et transmettre l'énergie nécessaire à la phosphorescence La luminance : c'est la quantité d'énergie lumineuse que l'on mesure en MCD/M². La phosphorescence enfin, c'est une sorte de synonyme de la photo-luminescence, qui désigne un phénomène de relâchement lent de l'énergie (photo) accumulé par un pigment.

Comment se recharge un vernis phosphorescent ?

Il est faux de dire que plus longtemps on va l'éclairer, plus longtemps l'objet peint avec un vernis phosphorescent va se mettre à briller. En vérité, il a été mesuré que le temps d'exposition à la charge d'excitation (lumière blanche, lumière UV, soleil, néon...) et idéalement de 15 minutes. Au delà de ces 15 minutes, on n'observe pas d'augmentation des performances. On peut noter que le temps d'excitation nécessaire peut aussi être bien inférieur car le temps de 15 minutes a été mesuré avec une source d'éclairage faible de seulement 25 lux. On estime qu'une lumière plus forte (1000 lux par exemple) permettrait de charger un vernis en à peine 5 minutes.

Vernis nacré irisé


Menu