Nos Catégories

Vernis carrosserie sans défautComment obtenir un vernis de voiture sans imperfection ?

Le vernissage est l'exercice le plus difficile, c'est la touche finale la plus délicate qui couronne tous les efforts et le travail de peintures réalisé précédemment. Comment obtenir la brillance maximale, et surtout comment conserver la brillance d'un vernis carrosserie, qui peut souvent voir apparaître des défauts juste après application ou durant la période de séchage.
Avant tout, il existe des vernis automobiles de type classique, avec des séchages longs, et pour lesquels une cuisson est préconisée, et des vernis de carrosserie appelés « séchage air » qui sèchent rapidement et qu'on utilise pour les petites surfaces.

Durant les périodes de désolvatation (évaporation des solvants), puis de séchage au toucher (durcissement superficiel), puis ensuite de séchage à cœur, il est possible de voir se détériorer l'aspect de brillance parfait de la couche brillante et transparente de finition, avec l'apparition par exemple, pour ne citer que les défauts les plus communs, de coulures, de micro bullage, de matification (enterrement de la brillance).

Appliquer un vernis carrosserie sans défaut

Le micro bullage est dû à l'emprisonnement de solvants dans les couches de peintures ou de vernis, à cause d'une succession trop rapides des couches et/ou d'une température ambiante trop élevée. Celui qui a expérimenté ce défaut une fois, prend généralement soin de plus jamais prendre les instructions de la fiche technique à la légère... Car le résultat de quelques minutes de gagnées, c'est de devoir tout reponcer et de recommencer tout le travail.

Cela est un exemple montrant que la patience et le soin extrême apporté à chaque étape préparatoire et au respect strict de l'application sont garants d'un travail réussi. Réussir un beau vernis brillant en 20 minutes sur une carrosserie est donc le sommet visible de l'iceberg (10%), avec 90% de travail irréprochable dans les couches inférieures, la préparation, le nettoyage du pistolet, le soin apporté au filtre à air... Ensuite, il y a cette maîtrise du geste parfait qui est bien naturellement nécessaire pour appliquer un vernis de carrosserie sans défaut (pression, dilution, distance, angle, vitesse).

Comment éviter les défauts sur un vernis carrosserie ?Comment bien préparer le support ?

Nettoyage méticuleux de la surface avant vernis (poussières, graisses, silicones, humidité, résidus de ponçage)
Utiliser un tampon d’essuyage afin d’éliminer les dernières poussières
Ne pas toucher une surface quand celle ci a été nettoyée
S’assurer que la sous couche est bien sèche (évaporation des solvants, séchage des bases hydro)
S’assurer que la surface n’est pas trop chaude
S’assurer que toute trace de dégraissant est bien éliminée
S’assurer que la surface avant peinture est totalement sèche
Effectuer un ponçage suffisant avec un grain correct

Dans quelle conditions appliquer le vernis ?

S’assurer de la bonne température de la cabine (15-25°C)
Pièce ou cabine propre et sans poussière, avec circulation d'air suffisante.
Pulvériser dans des conditions d’humidité peu élevée

Nos conseils concernant les produits

S’assurer de la compatibilité avec les sous-couches
Utiliser le durcisseur et diluant correspondant au vernis
Utiliser la dose minimale de diluant
Ajuster la viscosité du mélange afin d’avoir une bonne fluidité
Utiliser le durcisseur et diluant correspondant à la température

Quel matériel utiliser et comment ?

Éliminer toute humidité dans les tuyaux et compresseurs.
purger son compresseur et son régulateur de pression régulièrement
Bien régler son pistolet (pression d’air et largeur du jet)
Utiliser un pistolet parfaitement nettoyé et sec
Pulvériser à la distance juste, à la vitesse juste, à 90° par rapport à la surface

Comment faire sécher le vernis ?

Respecter un temps correct entre les deux couches de vernis
ne pas cuire au delà du temps recommandé ou au-dessus de la T° recommandée.
respecter le temps de séchage avant livraison


Menu

Top