Livraison sous 24 h en France Métropolitaine
Livraison offerte en France métropolitaine pour 250€ d'achats
Paiement en 4x sans frais dès 30€ d'achats 
Votre devis en ligne en moins d'1 minute
Partagez vos créations et obtenez des bons d'achat
Gagnez des points de fidélité à chaque commande
Retour produits sous 14 jours
Réduction de 5€ sur la première commande
10€ de bon d'achat pour chaque parrainage
Inscription à la newsletter : 5€ de réduction

0

0,00 €
Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

LES INDISPENSABLES

Comment préparer et peindre un plastique ?Comment appliquer une peinture sur du plastique ?



Dans le domaine de la peinture, l'impression et adhérence sont essentielles car elles déterminent la bonne tenue et la durabilité du travail de peinture effectuée. La garantie de bonne tenue d'une peinture effectuée sur un support dépend de la qualité de la peinture mais aussi du travail effectué en amont : la préparation, la technique, le primaire. Peindre sur du plastique est un exercice périlleux et un bon niveau d'adhérence est souvent difficile à obtenir.



On peut avoir besoin de peindre des plastiques dans le domaine de la carrosserie (pare-chocs, Quad, carénages...) mais aussi dans le domaine de l'industrie (cagette, lunettes, cuves,…).









Voici un tutoriel unique, complet et détaillé sur les techniques pour peindre les plastiques en 4 étapes :

Étape 1 ► Examiner le plastique
Étape 2 ► Préparer le plastique
Étape 3 ► Appliquer un primaire d'adhésion
Étape 4 ► Appliquer la peinture, le vernis...

Voici les produits dont on a besoin pour peindre du plastique :
♦ Dégraissant
♦ Diluant peinture
Peinture plastique

Voici les équipements nécessaires pour réaliser une peinture sur plastique :
Éponge abrasive
♦ Torche / brûleur à gaz

Mise en garde
Entreprendre une peinture sur du plastique est plus complexe et problématique que ce que l'on peut imaginer. Les risques de décollement ou de réaction avec le plastique sont très important.

Si l'on veut réussir une peinture sur plastique, il faut aussi bien comprendre que la préparation spécifique du plastique est au moins aussi importante que l'application du primaire d'adhérence lui-même. Appliquer un primaire d'adhésion sans réaliser de préparation spéciale ne sera pas suffisant pour garantir la bonne tenue d'une peinture sur du plastique.

Étape 1 ► Examiner avant de peindre sur plastique

Toutes les mesures et techniques présentées ici sont valables pour peindre du plastique brut et nu. Bien sûr, si la peinture est destinée à être appliquée sur du plastique peint, alors on considère que l'application se fait sur de la peinture : cela ne nécessite pas de préparation, ni de primaire spécial, à l'exception d'un simple ponçage.

Avant de peindre du plastique, il faut examiner la surface en plastique et déterminer quelle est sa nature.
Les plastiques ont toujours un sigle dans leur face intérieure : qu'il s'agisse d'une pièce de carénage, d'une bouteille d'eau, ou même d'un jouet, on peut trouver un initial entouré d'un triangle, qui est le marquage d'identification qui désigne le type de plastique.

Connaître le type de plastique nous permettra de savoir plus précisément comment s'y prendre pour préparer le plastique au mieux. Cela n'a pas d'incidence sur l'utilisation du primaire pour plastique qui, dans tous les cas, devra être utilisé.

Comment préparer et peindre un plastique ?Étape 2 ► Préparer le plastique pour obtenir une excellente adhérence

En guise de technique générale et résumée, préparer le plastique consiste à lui faire subir le traitement le plus difficile qu'il puisse supporter sans être déformé. Les différences de résistance entre les plastiques sont très importantes, d'où l'intérêt de se renseigner sur le type de plastique, et dans le doute, de faire quelques tests.

► Poncer
Voici la technique principale pour promouvoir l'adhérence sur les plastiques. Cela consiste à modifier l'état de surface brillant et fermé d'un plastique, par abrasion.

On ne doit utiliser aucun papier abrasif, mais plutôt des éponges abrasives (grises ou vertes).
Correspondance
→ éponge abrasive grise : environ P800
→ éponge abrasive verte : environ P320

Quand le papier abrasif chauffe et crée des éraflures ou filaments de plastiques, l'éponge raye finement et parfaitement. D'autre part, l'éponge abrasive permet de travailler très rapidement et dans les moindres recoins, sans difficulté.

L'action de l'éponge abrasive est suffisante pour créer l'accroche sur certains plastiques délicats ou sensibles comme le PS et au contraire, elle est insuffisante sur d'autres plastiques beaucoup plus coriaces comme les PP ou PE.

Sur les plastiques délicats et fragiles, il est dans la plupart des cas possibles d'utiliser de l'alcool isopropylique, pour frotter et dégraisser sans abîmer la surface du plastique.

Sur les plastiques très résistants, il est préconisé de tremper l'éponge abrasive dans du diluant, afin de frotter énergiquement la surface du plastique. En général, on utilise du diluant pour peinture.

Après le traitement et le séchage, le plastique jadis brillant et coloré, arbore désormais une apparence blanchâtre et mate : c'est bon signe car cela augmente les chances d'une bonne accroche de la peinture sur le plastique.

► Flammer : la technique du flammage des plastiques.

Le flammage est une technique très efficace (mais à utiliser avec précaution) qui permet de créer une excellente accroche sur certains plastiques difficiles. On utilise cette technique sur les pare-chocs, les carénages de Quad, les réservoirs en PE... Attention cette technique ne doit pas être utilisée sur certains plastiques !

La technique est très simple : il suffit de s'équiper d'un petit réchaud à gaz avec un embout plat, qui permet d'émettre une flamme bleue ou jaune. Il ne faut pas utiliser un pistolet thermique, car cela n'a pas du tout le même effet qu'une flamme.

Avec la flamme, il faut effectuer 1 ou 2 allers-retours rapides à la surface du plastique.
On peut observer une sorte de sudation du plastique qui se produit très succinctement. L'accroche n'est pas le résultat d'une « transpiration des solvants du plastique » mais c'est plutôt le résultat de la suppression de la tension électrique de la surface. Après l'application de la flamme, on bénéficie d'une vingtaine de minutes durant laquelle l'adhésion sur le plastique sera facilité.

⚠ Ne pas chauffer en excès le plastique car il peut rapidement se déformer très rapidement, surtout si le plastique n'est pas épais.

⚠ La technique du flammage est réservée uniquement aux plastiques très résistants comme les polyéthylènes (PE) et les polypropylènes (PP).

⚠ Danger : travailler loin de tous produits ou vapeurs inflammables !

Voici la liste des principaux plastiques et les méthodes pour les préparer.

Peindre le plastique PET :
Ce plastique flexible et brillant est très résistant au solvant. On peut donc le frotter avec une éponge abrasive et du diluant sans modération. Il est en revanche fragile à la chaleur et sa forme pourra se modifier instantanément si l'on approche flamme. C'est un plastique relativement facile à accrocher avec le primaire d'adhérence pour plastique.

Peindre les plastiques HDPE LDPE PE PP :
Voici une famille de plastiques flexibles et ultra résistants aux solvants. Il faut les frotter sans ménagement avec du diluant et une éponge abrasive et appliquer la technique du flammage (La version HD signifie haute densité, la version moins solide LD signifie basse densité, donc tenir compte de cela !). Il s'agit des plastiques les plus courants dans la carrosserie et malheureusement, les plus difficiles à accrocher pour les peintures.

Peindre le plastique PVC :
Voici un type de plastique flexible et résistant. Il ne résiste pas du tout aux solvants : si l'on applique un peu de diluant à sa surface, cela va créer une marque indélébile. Il s'agit d'un plastique à part et pour lequel il existe un primaire PVC liquide spécifique et ultra efficace.

Peindre le plastique PS (Polystyrène) :
Voici un plastique qui peut être, selon le type, plus ou moins fragile. Il est donc conseillé de faire attention et de pratiquer des tests préalables avant d'appliquer un solvant pour le ponçage. Nous recommandons le ponçage à sec. Ce type de plastique ne supporte pas la flamme, il peut fissurer ou craquer. C'est un plastique relativement facile à accrocher.

Peindre le plastique PC (Polycarbonate) :
C'est un plastique rigide ou flexible, et brillant résistant au solvant. C'est un plastique très résistant que l'on retrouve par exemple dans les phares des véhicules ou les carrosseries d'engins radio-télécommandés.
On peut le frotter avec du diluant et une éponge abrasive. Ce type de plastique ne supporte pas la flamme, des fissures ou des craquelures peuvent apparaître très rapidement. Pour ce plastique particulier, il existe un primaire unique et spécialisé, en version 100% à l'eau, c'est le primaire pour lexan ou le vernis Flexiplast.

Il est recommandé de faire tout d'abord le ponçage, puis ensuite le flammage.

► Dégraisser
La dernière étape de la préparation est le dégraissage. Cette étape a aussi pour intérêt de supprimer l'électricité statique, qui est néfaste pour l'adhérence. Bien sûr, cela permet de supprimer les contaminants invisibles.

Lorsque le plastique le permet, il est possible de faire un nettoyage avec le diluant.
Lorsque le plastique est de type fragile, on utilise le dégraissant.

Comment préparer et peindre un plastique ?Étape 3 ► Appliquer un primaire d'adhésion pour plastiques

Une fois la pièce préparée correctement, sèche, dépoussiérée et dégraissée, alors il est possible d'appliquer le primaire plastique. Ce produit est disponible sous forme variable et peut-être appelée un « promoteur d'adhésion pour plastique ». C'est une forme sophistiquée pour dire que le primaire ne garantit pas l'accroche, il aide simplement à l'accroche de la peinture sur le plastique.

Il existe dans le domaine de la carrosserie, des primaires d'adhérence pour plastique bi-composants. Nous les déconseillons sur les plastiques réellement souples, car ces primaires sont assez dur et épais, et en conséquence, ils peuvent fissurer et se décoller sur les plastiques souples.

♣ En général, sur toutes les surfaces souples et les surfaces en plastique il est recommandé d'appliquer le moins d'épaisseur possible pour éviter les craquelures et les décollements.

Nous proposons un primaire pour plastique transparent, qui est particulièrement efficace sur une majorité des plastiques et notamment le PP et le PE. Ce primaire est efficace même sans aucune préparation sur de nombreux plastiques (dont le PE).

Le primaire plastique s'applique en 1 ou 2 couches fines. C'est un produit qui sèche très rapidement et qui est très fin. Il est donc préconisé d'appliquer la peinture suivante directement (1 à 2 minutes après) au-dessus du primaire plastique fraîchement appliqué.
Il faut appliquer une fine couche de peinture, afin de permettre au primaire plastique et à la peinture de se fondre.

Lorsqu'il n'est pas possible de peindre rapidement après l'application du promoteur d'adhésion pour plastique, il faut alors laisser sécher complètement, puis faire un ponçage avec une éponge abrasive grise ou verte.

Appliquer la peinture sur le plastique

Voici une bonne vieille règle : il est possible de peindre n'importe quel type de support à partir du moment où ce support a été correctement préparé et / ou apprêté.

Cela veut dire que l'on peut peindre absolument n'importe quelle peinture une fois que le travail de préparation du plastique a été correctement mené.

Si l'on prend l'exemple d'un Quad
→ Sans préparation, avec un simple primaire plastique, l'espérance de vie de la peinture n'excède pas 1 mois, avant de voir advenir un décollement.
→ Avec le suivi scrupuleux des préparations détaillées dans le paragraphe précédent, la peinture est totalement protégé du risque de décollement et son espérance de vie est aussi longue que la peinture le permet.

Voici 2 conseils concernant ce qu'il faut éviter !

⚠ Éviter l'accumulation de couches et la formation d'épaisseur importante : les plastiques sont des surfaces flexibles et surtout, ils sont souvent destinés à fabriquer des pièces exposées aux chocs ou aux projections. Il est donc conseillé de peindre le minimum d'épaisseur pour les différentes couches de primaire, de peinture et de vernis.

⚠ Les peintures sont naturellement flexibles. Cependant, les peintures et les vernis de type polyuréthane bi-composant sont un peu plus durs. Leur rigidité s'accroît avec leur âge, jusqu'à devenir rigide et cassant après quelques années.
Sur les pièces plastiques souples, il est donc fortement conseillé d'utiliser un additif qui sert à garder les revêtements flexibles sans se briser.

L'utilisation d'un additif flexibilisant n'est nécessaire que pour les peintures polyuréthanes à 2 composants. Les peintures de type base mate monocomposante à l'eau ou solvantées, n'ont pas besoin de ce type d'additif.

Comment peindre sur le verre ou la céramique ?
Comment peindre sur les métaux ferreux ?
Comment imprimer sur du béton ?

Menu

Paramètres