Les Laques et Les Peintures Bi-couches

Classé dans : Informations, Produits | 0

Cet article porte uniquement sur les peintures pistolables utilisées dans l’automobile et le design.
Voici une clarification pour les non-initiés qui souhaitent faire la distinction entre les différentes appellations des peintures!

Les LAQUES ou PEINTURES BRILLANT DIRECT (solvantées). *n’existe pas en version à l’eau

Ce sont des peintures de ‘finition brillante’, dure et résistante. Elles n’ont donc pas besoin d’être revernies.
Ces produits à base de polyuréthane sont des peintures épaisses et sont bi-composantes car elles s’accompagnent toujours d’un durcisseur.
Le durcisseur va permettre de déclencher le durcissement et le séchage de la peinture.
On peut les diluer raisonnablement jusqu’à 15%

Avantages: 
– Gain de temps (car elles sont à la fois la peinture et le vernis de protection)
– Haute résistance aux diluants, pétroles, alcools…

Inconvénients:
– Très épaisse
– Séchage lent
– Risques de coulures
– Une fois le durcisseur ajouté, il faut les utiliser dans la demi-heure, après cela elles deviennent inutilisables

Elles sont utilisées le plus souvent pour la peinture des camion/bus et dans l’industrie.
************************************************************************************************************

Les PEINTURES BI-COUCHES existent en version solventée ou hydrodiluable (à l’eau):

Version solvantée :
Elles ont de multiples noms, ce qui prête souvent à confusion:

  • « Base mate à revernir »
  • « Peinture mono-composantes »
  • « Peinture 1K »

Ces sont des peintures d’aspect mat, qui doivent être revernies obligatoirement.
On les utilise principalement dans la peinture automobile.
On les nomme bi-couches car elles font partie d’un système en deux étapes : Base + Vernis.
Elles sont mono composantes, c’est à dire qu’aucun durcisseur n’est pas requis car elles sèchent grâce à l’air.

Lorsqu’elles sèchent elles obtiennent un aspect mat et terne. Ce n’est qu’après le vernissage, qu’elles révèlent leur aspect final.

Avantages:
– Séchage presque immédiat, donc peu de risque de coulure
– Grande fluidité, et dilution possible jusqu’à 100%!
– Grande finesse: Avec une épaisseur entre 20 et 40µm, elles ne créent pas de grosse épaisseur ou « d’escaliers »
– Possibilité de conservation et de réutilisation illimité car aucun durcisseur ou catalyseur n’est utilisé.

Inconvénients:
Lorsqu’elles sont non vernies, elles ne sont pas très résistantes. Il faut donc faire attention avec les liquides tels le pétrole, le diluant et l’alcool.
Elles doivent être revernies impérativement.

 

Elles sont parfaites pour les travaux d’aérographe nécessitant une grande précision et l’utilisation de buses très fines.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.